Accueil

Killing a bull with bare hands: Ukweshwama and Zulu cultural accommodation

Luís CORDEIRO-RODRIGUES

en Anthropozoologica 53 (16) - Pages 187-194

Publié le 19 novembre 2018

Tuer un taureau à mains nues : Ukweshwama et intégration culturelle zouloue

Une nouvelle tendance en sciences politiques consiste à savoir si les pratiques culturelles se heurtent aux préoccupations morales concernant le bien-être animal. Il existe une volonté générale de protection de la spécificité culturelle, cependant, cette dernière peut amener à traiter cruellement les animaux. Dans cet article, je pose ce débat via le cas de la mise à mort d’un taureau dans la pratique d’Ukwesh­wama en Afrique du Sud. En étudiant la littérature sur le multiculturalisme, je m’interroge quant au droit des Zoulous d’Afrique du Sud de tuer ou non un taureau durant Ukweshwama. Je réponds par l’affirmative, en démontrant que pour des raisons d’autonomie, de perte morale et de cohérence juridique, les Zoulous sont en droit de poursuivre leur pratique.

Mots-clés :

Culture zouloue, Ukweshwama, multiculturalisme, intégration culturelle, Afrique du Sud.

Télécharger l'article complet au format PDF