Accueil

Monstrosities from the Sea. Taxonomy and tradition in Conrad Gessner’s (1516-1565) discussion of cetaceans and sea-monsters

Sophia HENDRIKX

en Anthropozoologica 53 (11) - Pages 125-137

Publié le 03 août 2018

Cet article est tiré de la thématique Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales (imaginer, connaître, exploiter, de l’Antiquité à 1600)

Monstruosités de la mer : taxonomie et tradition dans la dicussion de Conrad Gessner (1516-1565) sur les cétacés et les monstres marins

La façon dont Conrad Gessner (1516-1565) classe les cétacés et les monstres marins dans le même groupe d’espèces animales (HA 1558) met en évidence comment, dans les travaux des naturalistes du milieu du XVIe siècle, la taxonomique interagit avec la tradition culturelle, littéraire et savante. Outre l'énumération des caractéristiques physiques partagées par toutes les créatures de ce groupe, Gessner se réfère à des sources littéraires qui brouillent les limites entre les baleines et les monstres, mais aussi aux causes linguistiques de cette confusion et aux descriptions des cétacés par plusieurs auteurs classiques, médiévaux et prémodernes. Hormis les anecdotes sur les cétacés réels mais peu connus, Gessner présente tout un éventail d’observations de monstres et établit une connexion entre sirènes classiques, fées aquatiques et sirènes prémodernes. L’approche encyclopédique de Gessner montre que sa discussion s’insère dans les discussions savantes du milieu du XVIe siècle ; elle nous fait mieux connaître les pensées de plusieurs de ses contemporains sur les cétacés, la position des monstres dans la classification des espèces et l’existence des monstres marins.

Mots-clés :

Cétacés, monstres marins, baleines monstrueuses, tradition littéraire, classification des espèces, sirènes, homologues aquatiques des créatures terrestres, aspidochelone, tératologie.

Télécharger l'article complet au format PDF