Accueil

Romulus et Rémus, la louve et la prostituée

Francesca PRESCENDI

fr Anthropozoologica 52 (1) - Pages 45-51

Publié le 30 juin 2017

Que pensait un Romain ou un voyageur étranger quand il voyait la statue de la louve allaitant Romulus et Rémus ? Pourquoi la louve est-elle plus présente que la mère des jumeaux, Rhéa Silvia, dans l’iconographie et dans la littérature antique ? En essayant de répondre à ces questions, nous étudierons le mythe le plus connu d’humains allaités par un animal. À travers les textes qui décrivent cet épisode, nous voulons comprendre ce que signifie être allaité par un animal sauvage qui, certes, appartient au domaine du dieu Mars, mais qui cependant n’est pas associé à un imaginaire complètement positif. En effet, « louve » désigne aussi la prostituée, à cause de son avidité supposée. La louve est donc un symbole des origines humbles et sordides, à partir desquelles l’Vrbs a su tout de même s’élever jusqu’à la grandeur de l’époque augustéenne. Elle est également, de par son rapprochement avec les basses couches de la population (bergers et prostituées), un symbole de la légitimation du mélange social et ethnique propre à ville de Rome.
 

Mots-clés :

Mythe fondateur, Rome, louve, lait, animal, Romulus

Télécharger l'article complet au format PDF