Accueil

Greek khrόmis between sound and smell. Anthropozoology of a fish

Andrea GUASPARRI

en Anthropozoologica 51 (2) - Pages 105-113

Publié le 30 décembre 2016

Le grec khrόmis entre son et odeur. Anthropozoologie d’un poisson

Le monde gréco-latin considérait khrόmis essentiellement comme un poisson vocal et très apprécié, ce qui ne concorde pas avec l’identification, fournie par Rondelet et ratifiée par Linné, avec la castagnole méditerranéenne, Chromis chromis (Linnaeus, 1758) (étendu aussi aux autres pomacentridés du genre Chromis). Essayer d’expliquer les raisons de la mauvaise identification par Rondelet permet d’approfondir notre compréhension de l’anthropozoologie du poisson effectivement appelé khrόmis par les anciens (en fait un sciaenidé, vraisemblablement l’ombrine côtière, Umbrina cirrosa (Linnaeus, 1758)), tout en fournissant en même temps une possible interprétation de immunda chromis (littéralement ‘chromis impur’), une expression obscure qu’on trouve dans les Halieutiques, poème attribué à Ovide.

Mots-clés :

Sciaenidae, Pomacentridae, noms ethnobiologiques, noms gréco-latins de poissons, Halieutica par Ovide, immunda chromis, corb commun, ombrine côtière, castagnole

Télécharger l'article complet au format PDF