Accueil

Les objets de parure associés au dépôt funéraire mésolithique de Große Ofnet : implications pour la compréhension de l’organisation sociale des dernières sociétés de chasseurs-cueilleurs du Jura Souabe

Solange RIGAUD

fr Anthropozoologica 48 (2) - Pages 207-230

Publié le 27 décembre 2013

Le gisement funéraire de Große Ofnet est très souvent mentionné comme le témoin des relations conflictuelles qu’entretenaient les dernières sociétés mésolithiques d’Europe de l’ouest. Ce débat s’ancre dans la tentative de compréhension de l’organisation des chasseurs-cueilleurs au sein de leur territoire, afin de déterminer sur quel terrain social et symbolique ils ont évolués. Dans ce contexte, les éléments de parure associés au dépôt de crânes de Große Ofnet ont été soumis à une analyse morphométrique, technologique et tribologique. Les modalités d’acquisition, de sélection et d’utilisation de chacune de matières premières sont identifiées. Nos résultats mettent en évidence des systèmes d’acquisition complexe des objets à travers des réseaux d’échanges et de circulation ramifiés dans l’espace et le temps. L’homogénéité dans l’aménagement des objets suggère des contacts entre groupes partageant une même tradition technique. La distribution des objets entre les individus et la caractérisation des usures indiquent une transmission intergénérationnelle des objets signant vraisemblablement des parures héritées au sein du groupe. Nous concluons à la volonté des derniers chasseurs-cueilleurs du Jura Souabe de maintenir des réseaux actifs, en perpétuant les échanges et en actualisant les informations circulant à travers eux. Des conflits inter-groupes sont parfois interprétés comme témoignant d’une mobilité réduite des sociétés. Dans le cas de la population de Ofnet cette réduction serait largement compensé par le dynamisme des réseaux d’échanges mis en place.

Mots-clés :

Symbolisme, technologie, tracéologie, morphométrie, crache, cerf, coquillage, crâne.

Télécharger l'article complet au format PDF