Accueil

Powerful birds. The Eurasian jay (Garrulus glandarius) and the osprey (Pandion haliaetus) in hunter-gatherer burials at Zvejnieki, northern Latvia and Yuzhniy Oleniy Ostrov, northwestern Russia

Kristiina MANNERMAA

en Anthropozoologica 48 (2) - Pages 190-205

Publié le 27 décembre 2013

Le pouvoir des oiseaux : le geai des chênes (Garrulus glandarius) et le balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) dans les tombes de chasseurs cueilleurs de Zvejnieki, (Lettonie du nord) et Yuzhniy Oleniy Ostrov (Russie du nord-ouest)

Les récentes recherches archéologiques ont révélé la signification des oiseaux dans les pratiques funéraires des communautés de chasseurs, cueilleurs, pêcheurs préhistoriques en Europe du nord. Cet article présente deux oiseaux qui apparaissent dans des tombes de communautés de chasseurs : le geai (Garrulus glandarius), dans les tombes du Néolithique moyen de Zvejniek situé en Lettonie du nord, et le balbuzard (Pandion haliaetus) dans les tombes mésolithiques d’Yuzhniy Oleniy Ostrov situé en Russie du nord-ouest. Je suggère dans mon article que les os de geai et de balbuzard pourraient être interprétés comme représentant un univers totémiste et chamaniste. Les os de l’aile du geai avaient une signification et une fonction particulières dans les rituels funéraires ; peut-être celles de protéger le défunt et de l’aider à atteindre l’autre monde. Symbolisant  peut-être une force singulière pour les populations de la région de la Carélie, les os des pattes du balbuzard, placés dans la tombe auraient peut-être permis l’utilisation de cette force après la mort.

Mots-clés :

Préhistoire, ossements d’oiseaux, symbolisme, pratiques funéraires, Oleniy Ostrov, Zvejnieki.

Télécharger l'article complet au format PDF