Accueil

Man's best friend for eternity: dog and human burials in ancient Egypt

Salima IKRAM

en Anthropozoologica 48 (2) - Pages 299-307

Publié le 27 décembre 2013

Le meilleur ami de l’homme pour l’éternité : des chiens et des sépultures humaines en Egypte ancienne

De nombreux cas de tombes d’animaux sont attestés en Egypte ancienne. Les chiens (Canis lupus familaris) y sont les plus fréquemment observés. Dans la majorité des cas, ils sont inhumés loin des restes humains. Une poignée de sépultures animales est cependant observée près de tombes humaines, mais de récentes fouilles dans le Fayoum et l’oasis Baharia ont mis au jour un type inconnu jusqu’alors de dépôt, contenant à la fois des chiens et des restes humains. Cet article explore, dans le cadre d’une étude préliminaire, ce phénomène et essaye de comprendre le sens de ces assemblages.

Mots-clés :

Chien, Egypte, tombe, momies, offrandes votives, culte d’animaux, Hécate, Anubis.

Télécharger l'article complet au format PDF