Accueil

The food of the dead: alimentary offerings in the Etruscan-Celtic necropolis of Monterenzio Vecchio (Bologna, Italy)

Elena MAINI & Antonio CURCI

en Anthropozoologica 48 (2) - Pages 341-354

Publié le 27 décembre 2013

La nourriture des morts : offrandes alimentaires de la nécropole étrusco-celtique de Monterenzio Vecchio (Bologne – Italie)

La découverte d’ossements animaux à l’intérieur des sépultures peut s’expliquer, dans de nombreux cas, par le dépôt volontaire et rituel d’offrandes alimentaires destinées au défunt. De nombreux peuples et cultures du passé exprimaient en effet par le dépôt d’aliments dans les tombes le besoin de perpétuer dans l’au delà les activités quotidiennes, basées sur celles effectuées en vie, et dont celui de se nourrir représentait une nécessité primaire. Dans cette contribution les aspects méthologiques et les résultats de l’étude archéozoologique conduite sur 39 sépultures de la nécropole étrusque-celtique de Monterenzio Vecchio (Bologne) seront présentés. A partir de l’étude des restes osseux une standardisation élevée des pratiques de préparation des viandes et de leur dépôt dans les tombes a pu être mise en évidence. Il s’agit dans tous les cas de parties de côtes d’un seul porc (Sus domesticus) abattu jeune. La distribution des restes osseux, l’absence de traces évidentes de détachement de la viande sur les os et la présence de traces de cuisson exclut qu’il puisse s’agir de rejets ou de restes d’un éventuel banquet funéraire. La corrélation spatiale et fonctionnelle des données issues de l’analyse faunique et taphonomique, ainsi que les caractères typologiques des sépultures et des mobiliers, ont permis de mettre en évidence des connotations symboliques liées au rituel funéraire ainsi que l’existence d’une véritable « nourriture des morts ».

Mots-clés :

Italie du Nord, Etrusques, Celtes, pratiques funéraires, préparation de nourriture

Télécharger l'article complet au format PDF