Accueil

Archaeofaunal signatures of specialized bowhead whaling in the Western Canadian Arctic: a regional study

Matthew W. BETTS & T. Max FRIESEN

en Anthropozoologica 48 (1) - Pages 53-73

Publié le 28 juin 2013

Répartitions typiques des restes archéofauniques de la chasse spécialisée à la baleine boréale dans l’Arctique de l’ouest du Canada : une étude régionale

Les archéozoologues continuent d'éprouver de la difficulté à définir l’importance de la baleine boréale (Balaena mysticetus) dans les sites néoesquimaux. La grande taille des os de cette baleine, combinée avec leur utilisation comme éléments de construction dans l’architecture néoesquimaude, crée une série de questions taphonomiques qui tendent à obscurcir leur utilité comme mesure d’abondance relative, et donc comme indicateur économique. Des approches utilisant la biométrie, les isotopes, l’utilisation des éléments (à la fois architectural et social) et la boucherie sont utiles pour déterminer que la chasse à la baleine faisait partie des économies de subsistance néoesquimaudes. Nous présentons ici une approche régionale qui se penche sur les différences d’abondance taxinomique relative entre sites ayant diverses signatures économiques. Cette approche est appuyée par des différences corrélatives dans les fréquences d’éléments, les emplacements des sites, leurs caractéristiques, les fréquences d’objets témoins et les débris de fabrication. De cette manière, une image généralisée de l’importance relative des baleines boréales dans les économies de subsistance néoesquimaudes peut être avancée. Cette analyse, appliquée au dossier archéologique des Inuit du Mackenzie, ou Siglit, révèle le rôle que la chasse à la baleine boréale occupa dans les économies de subsistance du xve au xixe siècle de notre ère. Plus précisément, les données archéologiques indiquent que les Qikiqtaryungmiut et les Nuvugarmiut préhistoriques pratiquaient la chasse spécialisée à la baleine boréale sur des promontoires côtiers, bien que le temps de l’année et le taux de réussite de ces chasses furent considérablement différents.

Mots-clés :

Inuit du Mackenzie, Siglit, poids de viande, spécialisation, chasse à la baleine boréale.

Télécharger l'article complet au format PDF