Accueil

Neolithic Dairy Technology at the European-Anatolian Frontier Implications of Archaeozoological Evidence from Ulucak Höyuk, Izmir, Turkey, ca. 7000-5700 cal. BC

Canan ÇAKIRLAR

en Anthropozoologica 47 (2) - Pages 77-98

Publié le 28 décembre 2012

La technologie laitière néolithique à la frontière de l'Europe et de l'Anatolie (Ulucak Höyük, İzmir, Turquie, ca. 7000-5700 av. BC.) : apports de l'archéozoologie

Cet article présente les résultats de l'étude archéozoologique du site néolithique d’Ulucak Höyük (Izmir, 7000-5700 av. J.-C.) à la lumière des débats actuels sur la naissance des technologies laitières. Il vise à apporter une nouvelle dimension à la compréhension du rôle joué par l'Anatolie occidentale dans l'évolution des premiers systèmes d'élevage d'animaux vers un développement plus large des technologies laitières. Le site d'Ulucak Höyük peut apporter des nouvelles informations déterminantes sur la manière dont ces technologies ont été échangées à la frontière entre l’Europe et l’Anatolie. Pour mettre en évidence l'apparition et l'évolution de l'utilisation de lait à Ulucak, cette étude prend en compte deux grands types de données archéozoologiques : les profils de mortalité – qui sont les données archéozoologiques les plus fiables pour mettre en évidence les manières dont des animaux domestiques ont été exploités (Payne 1973 ; Vigne & Helmer 2007) et l’évolution de la contribution des bovins à l’économie de subsistance – conformément à la proposition d'Evershed et al. (2008) concernant les relations entre bovins et exploitation du lait en Turquie du Nord-Ouest. Les résultats du Neolithique d’Ulucak sont interprétés dans le contexte des connaissances acquises à propos des sites voisins d’Anatolie occidentale.

Mots-clés :

diffusions du Néolithique, Anatolie, Ulucak, archéozoologie, exploitation laitière, produits secondaires, élevage, profils de mortalité.

Télécharger l'article complet au format PDF