Accueil

Introduction au système de nomination des serpents en grec ancien : l'ophionyme dipsas et ses synonymes

Liliane BODSON

fr Anthropozoologica 47 (1) - Pages 73-155

Publié le 29 juin 2012

À peu d’exceptions près, si tant est qu’il y en ait, les noms de serpents indigènes ou exotiques attestés en grec ancien ne sont pas d’origine indo-européenne et n’ont pas été empruntés à des langues étrangères. Ils furent créés par les Grecs d’après des critères de trois catégories. La première, qui est prédominante, est fondée sur des données zoologiques (de la morphologie au comportement, à la bio-écologie ou à la zoogéographie), la deuxième sur des symptômes d’envenimation, la troisième sur des éléments anthropologiques. Dans les pages qui suivent, elles sont toutes trois définies, les deux premières sont approfondies à partir de l’ophionyme dipsas et ses synonymes. Leurs contenus linguistique, herpétologique et iologique font de ces vocables un exemple représentatif pour introduire au système de la nomination des serpents en grec ancien.

Mots-clés :

nomination des serpents en grec ancien, dipsas, ammoatis, ammobatēs, ammodutēs, kausōn, kausos, kentrinēs, kentris, melanouros, prēstēr, prēstēs, Vipera ammodytes meridionalis, Cerastes cerastes, Cerastes gasperettii, Cerastes vipera, Eristicophis macmahonii, Pseudocerastes fieldi, herpétologie grecque ancienne, histoire de l’herpétologie.

Télécharger l'article complet au format PDF