Accueil

L'ornithologie entre Renaissance et Lumières : le Traitté general des oyseaux de Jean B. Faultrier (1660)

Isabelle CHARMANTIER

fr Anthropozoologica 46 (1) - Pages 7-26

Publié le 30 juin 2011

Le Traitté general des oyseaux est un ouvrage écrit en 1660 par Jean B. Faultrier, qui fut contrôleur des fauconneries du roi Louis XIV au sein des chasses royales. Le manuscrit, long de 787 pages et sans illustrations, fut dédié au surintendant des finances de Louis XIV, le puissant Nicolas Fouquet, juste un an avant la chute et l’emprisonnement de ce dernier. Cet article a pour but de comprendre comment Faultrier travaillait, ainsi que son objectif en publiant un tel ouvrage, qui est un des seuls textes français du XVIIe siècle concernant l’ornithologie. L’analyse du texte a révélé que Faultrier utilisa des sources diverses afin de rédiger son traité : les histoires naturelles d’Aldrovandi et de Belon, des traités de fauconnerie, des manuels italiens d’oisellerie, les récits de voyage de Thevet, et des ouvrages d’agronomie. Le manuscrit de Faultrier rassembla plusieurs facettes de l’ornithologie, et mit sur un même plan histoire naturelle, chasse et oisellerie. Bien que similaire au De avibus de Jonston (1650), ce manuscrit ne fut jamais imprimé. Dans sa forme, le traité rappelle les encyclopédies d’ornithologie de la Renaissance, alors que dans sa portée et dans ses objectifs, il préfigure les ouvrages ornithologiques du siècle des Lumières.

Mots-clés :

Histoire naturelle, ornithologie, chasse, fauconnerie, oisellerie, XVIe siècle, XVIIe siècle.

Télécharger l'article complet au format PDF