Accueil

De la rareté d'une consommation à l'élaboration d'une norme : le halal ou comment l'exceptionnel devient banal

Christine RODIER

fr Anthropozoologica 45 (1) - Pages 59-66

Publié le 25 juin 2010

Dans le cadre d’une étude sur la consommation de produits alimentaires halal au sein d’une population d’origine marocaine, plus spécifiquement berbère, installée en Moselle à Hombourg-Haut, notre regard s’est penché sur les changements intervenus dans leurs pratiques alimentaires depuis leur arrivée en France, au début des années 1970, afin de travailler dans le bassin houiller lorrain. L'intérêt n’est pas de s’interroger sur la « modernisation » ou non de la cuisine de ces berbères immigrés mais d’éclairer quelques pôles autour desquels se constituent les différents aspects de l'identité de ces groupes. Le pôle berbère constitue l’identité originelle du groupe. Au pays, leurs repas étaient principalement végétariens par nécessité et non par goût. Le repas quotidien était constitué d’une bouillie de céréales, parfois servie avec quelques légumes. La viande, rare car onéreuse, était un aliment de fête consommé « quelques fois par an ». Quant à la question du halal, cette notion relevait de la tradition et n’avait pas de sens concret dans la culture berbère. Il est intéressant de constater qu’aujourd’hui la notion de halal constitue un concept retravaillé par les enfants et petits-enfants pour codifier une consommation de viande qui au départ relevait de la rareté et de l’exceptionnel. Le halal est étudié ici comme marqueur, sélectionné en fonction des rapports avec les autres groupes, autant au sein du groupe familial qu’avec l’extérieur. Le halal fera intervenir cette face double de la frontière (Juteau 1999). L’intérêt pour notre étude va être de saisir comment les enfants et petits-enfants intègrent au quotidien une consommation de nourriture halal par rapport à la génération immigrée qui continue d’accorder un statut particulier à la viande, plus particulièrement lors du sacrifice de l’Aïd el-Kebir, où elle refuse de banaliser une consommation jugée sacrée en procédant à des abattages clandestins.

Mots-clés :

Halal, viande, identité, Berbère, consommation, norme, tradition, islam.

Télécharger l'article complet au format PDF