Accueil

In the gardens of Norman Palermo, Sicily (twelfth century A.D.)

Marco MASSETI

en Anthropozoologica 44 (2) - Pages 7-34

Publié le 15 décembre 2009

Dans les jardins de la Palerme normande, Sicile (XIIe siècle, apr. J.-C.)

Le but de cet article est de montrer l'importance des figures zoomorphiques représentées dans l'image du Genoard, le "Paradis terrestre", à Palerme (Sicile), une enluminure contenue dans le Liber ad honorem Augusti de Pietro da Eboli, XIIe siècle, apr. J.-C. (Berne, Burgerbibliothek, Codex 120). Basée sur les analyses des documents iconographiques et littéraires et sur les déterminations ostéologiques disponibles, une tentative d'identification des espèces zoologiques représentées est réalisée, en relation avec l'apport culturel des Normands et ce qui peut être considéré comme de leur fait en Sicile médiévale. L'étude des animaux dépeints pourrait améliorer notre compréhension de la singulière - mais toujours débattues - utilisation du Genoard, en proposant une lecture différente de celles traditionnellement offertes par l'analyse littéraire et architecturale et/ou par les textes à portée historique et artistique. Par ailleurs, cet article propose une réflexion sur le rééquilibrage de la faune qui a été accompli également dans d'autres régions continentales et insulaires du nord de la Méditerranée durant la période d'influence arabe et/ou celle qui a suivi immédiatement. Peut-être, dans une certaine mesure, cela pourrait apparemment aussi avoir influencé le monde culturel normand contemporain de la Grande-Bretagne.

Mots-clés :

Sicile médiévale, Palerme normande, culture islamique, mammifères exotiques, oiseaux et reptiles, Espagne islamique, Crète, Angleterre normande, paradis terrestre, viridarium.

Télécharger l'article complet au format PDF