Accueil

Aurochs and potential crossbreeding with domestic cattle in Central Europe in the Eneolithic period. A metric analysis of bones from the archaeological site of Kutná Hora-Denemark (Czech Republic)

René KYSELÝ

en Anthropozoologica 43 (2) - Pages 7-37

Publié le 29 décembre 2008

L'aurochs et l'hypothèse de son croisement avec des bovins domestiques en Europe centrale pendant le Chalcolithique. Analyse ostéométrique du site archéologique de Kutná Hora-Denemark (République tchèque)

À la différence de la plupart des autres dix-sept sites de l¿époque du Chalcolithique ancien et moyen dans le bassin tchèque, Kutná Hora-Denemark (3 444 os ou fragmentes osseux déterminés) contient un taux élevé de gibier (plus de la moitié). Les restes osseux du gibier montrent la présence marquante des aurochs. À côté des aurochs et des bovins domestiques déterminés (NR = 918) de manière certaine sur la base des données métriques, on trouve un fort pourcentage (presque la moitié) d?os de taille intermédiaire qui pourraient appartenir à (1) de grands mâles domestiques, (2) des femelles d¿aurochs, (3) des croisements de la forme sauvage et domestique ou des bovins domestiqués localement. Quelques indices présentés appuient la troisième hypothèse. La partie théorique de la problématique (résumé des connaissances sur les aurochs, la taille du corps, les éléments variables, la domestication) est tout d'abord discutée. L'analyse qui suit est basée sur l'évaluation métrique sur douze mesures de la largeur d'os longs et de phalanges (483 données). Cette étude contribue au débat de longue date sur la domestication locale et le croisement d?animaux domestiques et sauvages en Europe centrale, région située hors du centre principal de domestication au Proche-Orient.

Mots-clés :

Aurochs, Bos primigenius, Bos taurus, Europe centrale, République tchèque, Kutná Hora-Denemark, ostéométrie, formes intermédiaires, croisement, domestication locale

Télécharger l'article complet au format PDF