Accueil

Un site mésolithique de chasse à l'aurochs (La Montagne, Sénas, Bouches-du-Rhône)

Daniel HELMER & Hervé MONCHOT

fr Anthropozoologica 41 (2) - Pages 215-228

Publié le 31 décembre 2006

Par son nombre important en restes d'aurochs, mais aussi en individus, le site de plein air de La Montagne (Sénas, Bouches-du-Rhône) apparaît comme une exception pour le sud-est de la France, et plus particulièrement pour le Mésolithique. Ainsi une étude portant sur la structuration de la liste faunique, et sur la répartition des éléments anatomiques de l'aurochs suggère que le site de la Montagne a fonctionné comme un site d'abattage, avec un traitement des carcasses sur place. Les Mésolithiques y ont pratiqué une chasse spécialisée à l'aurochs et ce gisement est comparable aux sites moustériens/magdaléniens à bovinés ou encore au kill site amérindiens. De plus, une étude statistique novatrice, basée sur l'analyse des mélanges, a permis de montrer que les molaires inférieures peuvent être utilisées pour déterminer la sexe ratio. Ainsi, combinées aux estimations de l'âge, nous avons ainsi pu aborder la structure de la population d'aurochs abattus.

Mots-clés :

Aurochs (Bos primigenius), spécialisation, site d’abattage, structure de population (age et sexe), analyse des mélanges, Mésolithique, Provence.

Télécharger l'article complet au format PDF