Accueil

L'Homme et les fauves dans le Haut Atlas marocain

Alain RODRIGUE

fr Anthropozoologica 41 (2) - Pages 29-35

Publié le 31 décembre 2006

Les gravures rupestres du Haut Atlas marocain représentent un grand nombre de bovidés domestiques ainsi que des armes métalliques (poignards, hallebardes, pointes), mais aussi un bestiaire riche et varié. L'image de l'homme complète l'inventaire. Dans le cadre du Colloque « Animaux peints et gravés : de la forme au signe » nous nous sommes posé comme problématique préalable les rapports qui pourraient éventuellement être extrapolés des représentations de l'homme accompagné de ses armes d'une part et de l'homme armé confronté à la faune sauvage d'autre part. Ces rapports semblent traduire un nouveau comportement, lié à la maîtrise de la métallurgie et à une sédentarisation de plus en plus contraignante des pasteurs nomadisant des plaines pré atlasiques aux pâturages d'été. La simple représentation anecdotique d?activités cynégétiques serait ainsi transcendée pour aboutir à une symbolisation de plus en plus marquée, signes des temps nouveaux d'alors, déjà éloignés des « ambiances » sahariennes.

Mots-clés :

Gravures rupestres, Homme, fauves, Haut Atlas, Maroc.

Télécharger l'article complet au format PDF