Accueil

Assali-n-Trakfine : la « Grande Dalle » gravée de Youf Eheket (oued Ti-n-Tarabine, Tassili wa-n-Ahaggar, Algérie)

Iddir AMARA

fr Anthropozoologica 41 (2) - Pages 37-55

Publié le 31 décembre 2006

La « Grande Dalle » de Youf Eheket située dans le Tassili wa-n-Ahaggar présente près de deux cents figures. Il s?agit de représentations humaines, animales et géométriques du Néolithique et post-Néolithique. Cette première étude partage ces ?uvres en différents groupes. Une grande figure représentant un personnage semble avoir subi le même traitement que les figures de bovins représentées à sa gauche. On observe aussi le groupe de la grande faune (éléphant, rhinocéros, félin et hippopotame). À ces premiers groupes s?ajoutent d?autres figures de taille moyenne et de style subnaturaliste. Elles représentent des personnages et des bovins. Avec d?autres figures d?animaux, elles forment le groupe de la faune locale : autruche, girafe, rhinocéros, hippopotame, éléphant. Enfin, les figures les plus récentes, surchargeant les précédentes, sont plus schématiques et plus envahissantes. La localisation de cette « Grande Dalle » en calcaire dans un espace autrefois marécageux semble lui conférer un statut particulier. L?activité pastorale durant le Néolithique et la raréfaction d?eau durant le post-Néolithique ont, semble-t-il, prédisposé les hommes à la fréquentation de la dalle. Cette « Grande Dalle » aurait pu représenter un lieu de ralliement pour les hommes entre le VIIIe et le Ier millénaire BC.

Mots-clés :

Préhistoire, art rupestre, dalle, Assali-n-Trakfine, Ti-n-Tarabine, Ahaggar, Sahara, Algérie.

Télécharger l'article complet au format PDF