Accueil

Le lièvre de Cissé (Vienne) : un dépôt original de faune dans une tombe du haut Moyen Âge

Yves GLEIZE

fr Anthropozoologica 41 (1) - Pages 27-35

Publié le 30 juin 2006

À l'intérieur d'un petit ensemble funéraire datant du haut Moyen Âge, situé non loin du bourg de Cissé (Vienne), une sépulture contenant deux squelettes humains a livré les restes osseux des membres postérieurs d'un lièvre. Cette découverte pose un certain nombre d'interrogations quant à sa nature et à son origine. L'étude conjointe des données archéologiques, archéozoologiques et anthropologiques a permis d'analyser ce dépôt. Il a ainsi été possible de comprendre la position originelle de ces ossements et les déplacements qu'ils ont subis. Les résultats obtenus révèlent que ces restes osseux pourraient être le témoignage d'un dépôt anthropique d'une pièce de viande. Cette découverte permet d'insister sur le fait qu'il ne faut pas minimiser la présence de faune en contexte funéraire pour ces périodes et renvoie également à un certain nombre de discussions sur l'absence de dépôts de faune dans les sépultures médiévales.

Mots-clés :

Lièvre, dépôt, sépulture, archéozoologie, anthropologie, haut Moyen Âge.

Télécharger l'article complet au format PDF