Accueil

Exploitation des animaux domestiques et structuration de l'espace montagnard à l'Âge du Bronze : Llo (Cerdagne, Pyrénées-Orientales)

Stéphanie BRÉHARD & Pierre CAMPMAJO

fr Anthropozoologica 40 (1) - Pages 217-236

Publié le 02 septembre 2005

L'étude archéozoologique des vestiges du site protohistorique de Llo (site de plein air et d'altitude) a permis une approche des modes d'exploitation des troupeaux domestiques par les groupes humains de l'Âge du Bronze. Elle a ainsi contribué à préciser l'origine des transformations profondes du paysage mises en évidence par des recherches pluridisciplinaires récentes dans la montagne d'Enveig à la fin de cette période. L'augmentation de la taille du site (trois zones d'habitat distinctes) et des troupeaux (bovins, moutons, chèvres et chevaux) entre l'Âge du Bronze ancien et final, mais surtout la diversité des systèmes techniques d'exploitation des animaux (composition des cheptels, finalité(s) d'élevage de chaque troupeau) mis en place par les groupes d'éleveurs pourraient avoir contribué aux transformations du paysage montagnard. Au début de l'Âge du Bronze final, les trois loci présentent des systèmes économiques distincts, des pratiques et dynamiques pastorales qui leur sont adaptées et les modalités d'occupation de chacun d'entre eux diffèrent visiblement. Cette variabilité, ainsi que l'importance du lait et de ses dérivés dans l'économie du site, pourraient expliquer le besoin, perceptible dans la montagne d'Enveig à cette période, d'aménager de nouveaux terroirs pastoraux, de différencier et de marquer les parcours, c'est-à-dire d'adapter l'espace montagnard aux différents besoins des hommes et de leurs troupeaux.
Mots-clés :
Llo, Pyrénées, Âge du Bronze, systèmes d’élevage, pratiques pastorales, transformation du paysage.
Télécharger l'article complet au format PDF