Accueil

Les enjeux de la nomination animale dans la société française contemporaine

Colette MÉCHIN

fr Anthropozoologica 39 (1) - Pages 133-141

Publié le 30 juillet 2004

Dans la société traditionnelle, le nom des animaux domestiques était choisi en fonction de la couleur de l'animal et de son caractère. Dans la société contemporaine, les animaux de compagnie ont de plus en plus souvent des noms empruntés au corpus des prénoms humains. L'article s'interroge sur ce changement linguistique, signe d'une modification en profondeur d'abord de notre relation à l'animal devenu un partenaire à part entière des humains ; ensuite, de notre manière de considérer les prénoms. L'ouverture quasi illimitée du corpus des désignatifs (« pourvu qu'ils ne soient pas contraire à l'intérêt de l'enfant » dit la loi du 8 janvier 1993) et le besoin de s'émanciper des contraintes d'autrefois où les prénoms étaient repris des générations précédentes mettent de fait en situation de contiguïté (et donc de confusion) deux champs de nomination qui étaient jusqu'ici relativement séparés : celui des animaux et celui des enfants.

Mots-clés :

Nomination, animal domestique, enfant, parents, onomastique, identité, humanisation.

Télécharger l'article complet au format PDF