Accueil

Le cheval arabe du Nejd et le système des races orientales dans le manuscrit de Wenceslas Severyn Rzewuski

Bernadette LIZET

fr Anthropozoologica 39 (1) - Pages 79-97

Publié le 30 juillet 2004

Dans le manuscrit français du comte polonais Wenceslas Severyn Rzewuski Sur les chevaux orientaux et provenants [sic] des races orientales (publié en 2003 sous le titre Impressions d'Orient et d'Arabie), le mot « race » revient près de trois cent cinquante fois. Quels sens l'auteur, neveu du célèbre voyageur orientaliste Jan Potocki, lui donne-t-il ? Quel système classificatoire s'est-il efforcé de construire avec sa « nomenclature des races orientales », sa « table de gradation du sang de chevaux » ou encore la « gradation de l'affection des habitants de la péninsule Arabique pour les chevaux » (autre manière de juger de la qualité de leur « sang », c'est-à-dire de la valeur de la race) ? Les constructions intellectuelles de Wenceslas Severyn Rzewuski sont analysées pour elles-mêmes, et confrontées aux théories savantes en vigueur dans le monde du cheval européen. Elles permettent de préciser le portrait de cet aristocrate orientaliste désargenté, parti en expédition chez les Bédouins nomades du Nejd d'Arabie pour acheter des chevaux.

Mots-clés :

Cheval, Bédouins, Nejd, race, sang, théorie de l’élevage.

Télécharger l'article complet au format PDF