Accueil

La construction sociale d’un animal domestique : le pitbull

Jean-Pierre DIGARD

fr Anthropozoologica 39 (1) - Pages 17-26

Publié le 30 juillet 2004

Après avoir rappelé ce qu'il convient d'entendre par « pitbull », l'article expose comment, à partir de quelques faits divers, on est passé, en France dans les années 1990, du pitbull à un « phénomène pitbull » médiatisé et politisé, avec adoption d'une loi contre les « animaux dangereux » en janvier 1999. L'article analyse ensuite les attitudes observées sur le terrain et les discours produits sur ce type de chiens chez les différentes catégories d'acteurs sociaux impliquées dans l'émergence du phénomène : jeunes des banlieues, journalistes, élus, représentants des autorités judiciaires? Ces attitudes et ces discours sont enfin confrontés avec les débats scientifiques et sociétaux (sur l'inné et l'acquis, le sauvage et le domestique, etc.) avec lesquels le phénomène pitbull a pu être, à tort ou à raison, mis en relation. Sont ainsi éclairés, non seulement les déterminants sociaux du destin singulier d'un animal domestique, mais aussi certains aspects du traitement politique des problèmes posés par les animaux domestiques dans les deux dernières décennies du XXe siècle.

Mots-clés :

Chien, époque contemporaine, France, pitbull, anthropologie sociale.

Télécharger l'article complet au format PDF