Accueil

Abattage du porc et mascarade : la gestion d’une dichotomie

Katerina MELISSINOU

fr Anthropozoologica 39 (1) - Pages 351-363

Publié le 30 juillet 2004

Comment peut-on interpréter la contiguïté entre l'abattage d'un animal domestique, le porc, et la mascarade qui renvoie aux animaux semi-sauvages, comme le sont les ovins-caprins de Naxos ? L'itinéraire interprétatif creuse ses chemins entre le système de résidence et la théorie de la fabrication des enfants qui sont en vigueur dans le village montagnard étudié, qui divisent le monde en ceux qui y sont inclus et en ceux qui en sont exclus, et qui sont éléments constitutifs des identités sociales de sexe. Les figures des exclus sont évoquées de manières multiples tout en renvoyant à la catégorie du « sauvage », dont la version la plus inquiétante semble être celle constatée au sein du « domestique ».

Mots-clés :

Domestique/sauvage, uxorilocalité, cochon, ourse, « mauvaise » mère, monstres, porteurs de sonnailles.

Télécharger l'article complet au format PDF