Accueil

Terres cuites animales dans les nécropoles grecques archaïques et classiques du bassin méditerranéen

Stéphanie HUYSECOM

fr Anthropozoologica 38 - Pages 91-103

Publié le 01 mars 2004

À partir d'un corpus qui recense pour le moment 352 tombes provenant de 17 nécropoles archaïques et classiques du bassin méditerranéen, on essaie dans cette étude de définir et de comprendre la place des figurines en terre cuite animales dans le mobilier funéraire. Quelle est en effet la proportion de ces figurines, non seulement par rapport aux autres types en terre cuite, mais aussi par rapport aux autres catégories d'offrandes ? Quelles sont les espèces les plus abondamment représentées ? Et comment expliquer la présence de ces dernières dans les tombes ? Les quelques hypothèses avancées ici montrent surtout qu'il serait intéressant d?approfondir ces recherches, d'un point de vue iconographique, en prenant en considération l'ensemble des types en terre cuite, de façon à caractériser la place de cette catégorie d'offrandes dans les tombes, et d'un point de vue chronologique, en intégrant au corpus les nécropoles hellénistiques, ce qui permettrait d'établir des comparaisons avec l'époque précédente.
Mots-clés :
Offrandes funéraires, iconographie, images symboliques, fécondité, éducation, statut social.
Télécharger l'article complet au format PDF