Accueil

Archaeozoological evidence for equid use, sex structure and mortality in a Roman auxiliary fort (Carnuntum-Petronell, lower Austria)

G. K. KUNST

en Anthropozoologica 31 - Pages 109-118

Publié le 01 décembre 2000

Témoignages archéozoologiques de l'utilisation, de la structure sexuelle et de la mortalité des Équidés dans un fort auxiliaire romain (Carnuntum-Petronell, Basse Autriche)

Une série de squelettes et de restes crâniens de chevaux et de mulets du fort auxiliaire romain Carnuntum (Basse Autriche, Province romaine de Pannonie) permet une étude détaillée de la morphométrie, de l'âge, de la structure sexuelle et des phénomènes pathologiques. Cette situation assez rare est due à un comportement humain opportuniste, les fossés et fosses autour du fort ayant été utilisés pour rejeter les carcasses animales. L'échantillon montre une forte sélection du sexe et de la taille à la fois des chevaux et des mulets : seuls des individus mâles sont présents, et l'éventail de taille correspond à la partie supérieure de la variabilité connue pour cette période et cette région. En ce qui concerne la structure d'âge, la majorité des chevaux est représentée par des jeunes adultes (5/9 ans), une situation connue dans d'autres contextes militaires romains. Ces restes d'Équidés ont été interprétés comme le résultat de pertes "normales", probablement liées à toutes sortes de maladies ou de traumatismes qui se produisent lors de l'utilisation des animaux pour la monte ou le trait. Le faible nombre de chevaux âgés peut s'expliquer par un remplacement rapide ou par l'utilisation des animaux dans différents contextes économiques.

Mots-clés :

Restes d'Équidés, Période romaine, Basse Autriche, Fort auxiliaire, Structure d'âge.

Télécharger l'article complet au format PDF