Accueil

Les belettes de Tartessos

Suzanne AMIGUES

fr Anthropozoologica 29 - Pages 55-64

Publié le 01 octobre 1999

Parmi les animaux de Libye, Hérodote mentionne sans la décrire la « belette de Tartessos ». Il ne s’agit pas de la belette européenne (Mustela nivalis), couramment apprivoisée en Grèce ancienne pour la chasse aux souris, mais d’un mammifères sauvage exotique, qui vivait également en Espagne méridionale, dans la région de Tartessos. Le but du présent article est de montrer que cette « belette » s’identifie avec la genette (Genetta genetta), qui apparaît dès le Vie siècle sur un monnayage de Cyrénaïque. Plus tard (Ier siècle av.J.-C.), au témoignage de Posidonius rapporté par Strabon, il était possible de voir en Maurusie (l’actuel Maroc) des « belettes » semblables à des chats, mais avec un nez plus pointu, qui étaient de toute évidence des genettes. À la même époque, les gens de Tartessos se servaient de ces « belettes » pour attraper les lapins au terrier, tandis qu’aux Baléares les habitants en faisaient autant, semble-t-il, avec des furets sauvages ou apprivoisés. Au Moyen-Age, la genette se répand sur un vaste territoire en Espagne et atteint le Sud-Ouest de la France.

Mots-clés :

Genette, belette, furet, Libye, Espagne, Hérodote.

Télécharger l'article complet au format PDF