Accueil

Étude archéozoologique et taphonomique des Lagopèdes des saules de la grotte magdalénienne des Églises (Ariège)

Véronique LAROULANDIE

fr Anthropozoologica 28 - Pages 45-54

Publié le 01 juin 1999

Les niveaux magdaléniens de la Grotte des Églises ont livré une faune abondante, peu variée taxonomiquement. Les oiseaux y sont bien représentés, en particulier le lagopède des saules. Le remarquable état de conservation des ossements ainsi que l'intégrité de l'assemblage confèrent à ce site un statut privilégié pour entreprendre une étude taphonomique et archéozoologique. Ce travail a pour but de discuter de la validité et de la pertinence des critères communément employés pour distinguer l'origine anthropique ou non des ensembles aviaires. L'étude de la fragmentation et de la représentation différentielle aux Églises ainsi que la comparaison avec d'autres sites, en particulier pour les stries, montrent que les techniques de préparation des lagopèdes (désarticulation, consommation) peuvent être variées au Paléolithique supérieur.

Mots-clés :

Lagopède des saules, Taphonomie, Archéozoologie, Fragmentation, Représentation différentielle

Télécharger l'article complet au format PDF