Accueil

Déchets provenant d'une tannerie des époques médiévale récente et post-médiévale, à Bonners Lane, Leicester, Angleterre

Ian L. BAXTER

fr Anthropozoologica 28 - Pages 55-63

Publié le 01 juin 1999

Au cours d'une fouille entreprise à l'extérieur des murs de la ville romaine et médiévale de Leicester en 1993/4, on a découvert trois contextes particulièrement intéressants du point de vue de l'archéologie de l'environnement. Dans l'un d'eux, une fosse, trente-huit pieds de moutons avaient été déposés en même temps et cela fut interprété comme étant les déchets provenant de l'échoppe d'un tanneur. Un échantillonnage fin des couches de la fosse a permis de récupérer des petits ossements, carpes et tarses, qui ont fourni des indices permettant d'identifier les endroits où les articulations ont été coupées pour enlever la peau des animaux. Deux autres fosses d'une époque plus tardive contenaient les squelettes de quatre cochons âgés de trois mois à deux ans, peut-être les victimes d'une épidémie. Des restes d'oiseaux sauvages et d'amphibiens trouvés dans les couches de ces fosses montrent que ces cochons avaient tous été enterrés au début du printemps.

Mots-clés :

Mouton médieval, Déchets de tannerie, Porc post-médieval, Leicester, Angleterre

Télécharger l'article complet au format PDF