Accueil

Parasitoses liées à l'alimentation chez les populations néolithiques du lac de Chalain (jura, France)

Sophie DOMMELIER, Samira BENTRAD, Jean-Claude PAICHELER, Pierre PÉTREQUIN & Françoise BOUCHET

fr Anthropozoologica 27 - Pages 41-49

Publié le 01 décembre 1998

L'étude paléoparasitologique du site néolithique lacustre de Chalain a porté sur des coprolithes qui ont livré de nombreuses formes de résistance (oeufs) d'helminthes. La présence in situ de ces éléments parasitaires atteste du développement de plusieurs parasitoses directement liées aux habitudes alimentaires : ichtyophagie (Diphyllobothrium), créatophagie (Taenia), phytophagie (Fasciola). La transmission de ces parasitoses était favorisée par le mode de préparation des repas et une hygiène insuffisante. Le cycle biologique des différentes formes parasitaires reconnues est discuté. L'hypothèse d'hôtes différents au Néolithique dans certains cycles biologiques est avancée.

Mots-clés :

Paléoparasitologie, Néolithique, lacustre, coprolithe, alimentation, France.

Télécharger l'article complet au format PDF