Accueil

Zebus and Indian wild cattle

Sandor BÖKÖNYI

en Anthropozoologica 25-26 - Pages 647-654

Publié le 01 juin 1998

Zébus et bovins sauvages d'Inde

Les zébus représentent un groupe particulier de bovins domestiques caractérisé par un crâne allongé et très étroit, une forme particulière des cornes, la présence d'une bosse cervico-thoracique ou thoracique, des apophyses épineuses bifides pour certaines vertèbres dorsales, une croupe tombante et des membres longs avec des métapodes élancés. Pour trouver l'ancêtre des zébus, il convient d'examiner le boeuf sauvage d'Inde (Bos primigenius namadicus). Son aire de répartition s'étend aux régions plus sèches de l'Inde et peut-être de l'Asie du Sud-Est, et sa limite occidentale se situe sur les bordures est du Grand Désert Salé et du Désert de Lut, en Iran. Récemment, un site daté du Chalcolithique et de l'Âge du Bronze du Sistan iranien (Shahr-i Sokhta) a livré de bons arguments pour la présence et la domestication locale du boeuf sauvage d'Inde, sous la forme de chevilles osseuses carénées et aplaties, de figurines de zébus domestiques, d'apophyses vertébrales bifides et d'éléments osseux des extrémités élancés. Il est clair que la domestication du zébu a eu lieu au Néolithique dans la
Péninsule indienne, la plus ancienne attestation venant des récentes découvertes de Mehrgarh (Pakistan). Des bovins de type taurin et de type zébu ont cependant très bien coexisté en Inde, en dépit du fait que les zébus, plus rapides, étaient préférés par les fermiers pour la traction. Les zébus ont atteint la Mésopotamie au Ve millénaire bc et ont gagné l'Afrique au début du Ile millénaire av. J.-C., en passant par l'Arabie et la Corne de l'Afrique et, un peu plus tard, par le Levant. Ils ont fait une apparition plus tardive en Europe, avec l'Empire romain.

Mots-clés :

Zébu, Iran, bovin, aurochs

Télécharger l'article complet au format PDF