Accueil

Vers une économie de commerce: rapport préliminaire sur la pêche au Moyen Âge dans les îles Lofoten

Sophia PERDIKARIS

Anthropozoologica 25-26 - Pages 505-510

Publié le 01 juin 1998

Les fouilles archéologiques menées en Norvège arctique au cours des quarante dernières années ont fourni une excellente base à notre compréhension de l'interaction des hommes avec ce riche environnement pendant plusieurs milliers d'années, ainsi qu'un aperçu important des relations inter-culturelles complexes entre les populations norvégiennes et Sami. Les recherches dirigées par le Pr. Reidar Bertelsen, de l'Université de Tromsø, de 1975 à nos jours, ont permis de documenter l'évolution d'un centre proto-urbain daté d'environ 1200 après J.-C., le site de Wigan, près du centre de pêche industrielle moderne des îles Lofoten. Le centre a évolué en un carrefour important dans le commerce grandissant de la morue au Moyen Âge, canalisant les ressources vers le sud de Bergen et vers le réseau commercial hanséatique. Ce site est capital pour comprendre la transformation d'une société septentrionale maritime autonome en une zone périphérique du coeur de l'Europe en évolution. La stratigraphie, les structures et l'outillage ont été largement étudiés, mais aucune analyse archéozoologique systématique n'avait été faite jusqu'à présent. Les quelque 60000 fragments identifiables de restes osseux animaux collectés entre 1985 et 1992 sont en cours d'étude, et les résultats préliminaires sont comparés avec du matériel venant de la région de Helgøy.

Mots-clés :

Norvège septentrionale, Moyen Âge, commerce, pêche à la morue.

Télécharger l'article complet au format PDF