Accueil

Dog remains in Italy from the Neolithic to the Roman period

Jacopo DE GROSSI MAZZORIN & Antonio TAGLIACOZZO

en Anthropozoologica 25-26 - Pages 429-440

Publié le 01 juin 1998

Les ossements de chien en Italie du Néolithique à l'époque romaine

Le but de ce travail est de mettre en évidence le développement et la variabilité de la morphologie et des dimensions des chiens du Néolithique ancien à la fin de l'Époque romaine. À l'Âge du Bronze, en plus d'une forte variabilité observée pour les membres, la sélection de certains caractères sur le crâne semble attester la présence de véritables races. À l'Âge du Fer, en raison de l'insuffisance des informations, cette variabilité morphologique ne semble pas être aussi claire. Par contre, l'augmentation de la taille est évidente. Certaines races n'ont des caractéristiques propres qu'à !'Époque romaine. En dehors de l'utilisation pour la chasse, le chien a été parfois consommé à partir du Néolithique et jusqu'à l'Âge du Fer. Il existe des témoignages de l'utilisation rituelle et funéraire du chien pour toutes les périodes étudiées.

Mots-clés :

Chien, Italie, ostéométrie, rituel, boucherie.

Télécharger l'article complet au format PDF