Accueil

The bone tool manufacturing continuum

Alice M. CHOYKE

en Anthropozoologica 25-26 - Pages 65-72

Publié le 01 juin 1998

Le continuum dans la fabrication de l'outil en os

L'une des difficultés de l'analyse des outils en os réside dans la nécessité de quantifier et de comprendre la variabilité à l'intérieur de types morphologiques formels, car la typologie est souvent définie par l'espèce et la partie anatomique en dépit des similitudes dans les traces d'usure, et donc probablement dans la fonction. Alors que certains types morphologiques correspondent bien à une définition formelle, d'autres sont basés de façon plus grossière et opportuniste sur une variété d'éléments squelettiques. Il existe ainsi un continuum dans la qualité de la fabrication dans lequel s'insèrent les outils individuels. Les groupes d'outils de type général provenant d'un assemblage particulier s'insérant près des extrêmes de ce continuum ont été appelés Classe I (planifiés) et Classe II (opportunistes). Nous suggérons ici que des outils de meilleure qualité reflètent l'importance économique, pour toute la société, de la tâche pour laquelle ils ont été utilisés, tandis que des outils plus grossiers reflètent les besoins personnels d'un individu pour certaines tâches ou activités. Les variables examinées comprennent l'espèce et la partie anatomique, le pourcentage et la surface portant des traces de fabrication, le pourcentage de surface portant des traces d'utilisation et de réparation. Des exemples de telles analyses proviennent du site d'habitats lacustres du Néolithique suisse de Saint Blaise-Bains des Dames ainsi que d'un petit assemblage d'outils osseux de la période des grandes migrations du site d'Endröd 170, dans la grande plaine hongroise.

Mots-clés :

Outils en os, continuum de fabrication, outils planifiés, outils opportunistes, Néolithique, Sarmatien.

Télécharger l'article complet au format PDF