Accueil

Le chien dans l'Antiquité : éclairage archéozoologique

Joris PETERS

de Anthropozoologica 25-26 - Pages 511-523

Publié le 01 juin 1998

Les recherches en matière de types et races canines antiques disposent de trois sources d'informations : les écrits des auteurs antiques, les représentations picturales et les ossements canins provenant des fouilles archéologiques. Les
écrits et les représentations antiques permettent de reconnaître plusieurs types de chiens, mais la notion de race - même au sens large - ne peut être que rarement appliquée. L'analyse des ossements canins des sites (pré)romains ne permet pas non plus de retrouver exactement les races anciennes, mais les variations de taille et de conformation permettent de différencier des types de chiens et de comprendre à quel point la présence romaine a pu influencer l'élevage canin. Comme tels, les ossements de chiens représentent une source d'information unique sur certains aspects, impossible à déduire des écrits ou des représentations picturales. Dans cette perspective, les restes osseux  provenant de sites (pré)romains des provinces Rhin-Danube occidentales ont été examinés.

Mots-clés :

Chien, Antiquité, provinces occidentales, typologie crânienne, taille, conformation.

Télécharger l'article complet au format PDF