Accueil

Roman occupation and its economic consequences in the northern part of Switzerland

Renate EBERSBACH & Sabine SCHRÖDER

en Anthropozoologica 25-26 - Pages 449-156

Publié le 01 juin 1998

L'occupation romaine et ses conséquences économiques en Suisse du nord

Au cours du 1er siècle après J.-C., les Celtes de Suisse ont été incorporés à l'Empire romain. Cette étude montre les changements survenus dans la consommation de la viande, expressions d'un nouveau système économique qui s'établit durant les deux siècles suivants. Ceci est mis en évidence par l'analyse de quelque 200000 restes osseux animaux provenant de plus de 140 ensembles stratifiés et bien datés du nord des Alpes. Les habitants des établissements celtiques vivaient en autosuffisance grâce à une agriculture extensive. La forte augmentation de la population à l'époque romaine a conduit à une intensification de l'agriculture. Dans les établissements celtiques, les restes de bovins sont moins fréquents que dans les sites romains, où les restes de moutons et de chèvres sont plus abondants. Il n'y a pratiquement pas de différences entre les derniers sites celtiques et les premiers sites militaires romains, ce qui peut être dû à la façon dont les données sont présentées. Au cours du 1er siècle après J.-C., les premiers changements dans l'alimentation carnée sont observés dans les nouvelles installations romaines. Le boeuf prend une place beaucoup plus importante au Ile et III siècles, alors que l'importance du mouton et de la chèvre diminue.

Mots-clés :

Celtes, Romains, Suisse, agriculture

Télécharger l'article complet au format PDF