Accueil

Patterning in butchery as cultural residue

Dienje M. E. KENYON

en Anthropozoologica 25-26 - Pages 131-136

Publié le 01 juin 1998

Cet article est tiré de la thématique Actes du 7ème colloque de l'International Council for Archaeozoology, Constance, septembre 1994

Considération sur la découpe bouchère en tant que témoin culturel

Par le passé, les analyses des modèles de découpes bouchères ont servi à valider des arguments en relation avec la valeur nutritive de certaines portions de viande, ou à établir l'origine d'un abattage (chasse ou activité de charognage). D'autres informations détaillées sur le comportement peuvent être obtenues à partir de ces mêmes os. Les processus de désarticulation et partage de la carcasse peuvent aussi être analysés d'un point de vue socio-culturel. À partir d'idées développées lors de l'analyse d'assemblages fauniques de l'est des Etats-Unis, la faune d'un camp de chasse protohistorique des Inuit du caribou (Alaska) est étudiée en vue de mettre en évidence les modèles de découpe bouchère culturellement spécifiques qui pourraient conduire à l'identification de l'affiliation culturelle des habitants du campement.

Mots-clés :

Découpe bouchère anglaise, culture, arctique, protohistorique, Inuit, origines.

Télécharger l'article complet au format PDF