Accueil

Taphonomie des grands mammifères et palethnologie à la grotte du Lazaret (Nice, France)

Patricia VALENSI

fr Anthropozoologica 23 - Pages 13-28

Publié le 30 juin 1996

La grotte du Lazaret a livré de nombreux restes osseux de grands mammifères. L'association faunique, riche de 22 espèces, est caractéristique de la fin du Pléistocène moyen. L'analyse taphonomique des vestiges découverts sur les différents niveaux archéologiques indique que les hommes et les carnivores ont alternativement fréquenté la grotte. Néanmoins, l'accumulation osseuse est essentiellement d'origine anthropique. Les hommes du Lazaret pratiquaient toute l'année une chasse sélective au cerf et au bouquetin. Les carcasses complètes étaient rapportées au campement pour y être dépecées. La présence des autres herbivores traduit une chasse occasionnelle. La fracturation des os longs et les marques de boucherie permettent de suivre les principales étapes du traitement alimentaire du gibier. La présence d'un outillage en os peu élaboré est également attestée.

Mots-clés :

Pléistocène moyen, Site d'habitat, Acquisition de nourriture, Fragmentation, Tracéologie.

Télécharger l'article complet au format PDF