Accueil

Un prédateur parasite, Maître Renard

Janine CARETTE

fr Anthropozoologica 21 - Pages 239-244

Publié le 01 novembre 1995

Du Roman de Renart à La Fontaine, d'Aristote aux chasseurs contemporains, chacun pointe un doigt vers le renard : rusé, sans foi ni loi, il sent mauvais, il a une fourrure rousse, c'est le Malin. L'Homme ne tolère pas ce rival dans l'espace sauvage sur lequel il entend régner. Pire, le renard sort de l'espace sauvage qui lui est assigné pour se livrer à des incursions dans l'espace domestique que l'Homme réserve à son propre usage et à celui des animaux domestiques qu 'il contrôle. La littérature lui attribue le rôle subversif de celui qui ne reste pas à sa place. La peur de la nature fait le reste. Renard est dangereux et insolent, il doit disparaître.

Mots-clés :

Renard, Territoire, Domestique, Sauvage.

Télécharger l'article complet au format PDF