Accueil

La répartition des ossements animaux comme indicateur des modes de rejet et de l'origine des couches : le cas d'une concession à Hamdallahi (Mali, 19e s.)

Isabelle VELARDE

fr Anthropozoologica 21 - Pages 207-216

Publié le 01 novembre 1995

La répartition des ossements animaux dans le contexte archéologique d'une unité d'habitation peut apporter des informations sur l'organisation spatiale interne à cette habitation et sur les modes de rejet des déchets, ou donner des indications sur les lieux de prélèvement de la terre composant les niveaux stratigraphiques. Une étude introductive dans une concession de la ville de Hamdallahi (Mali, 19e s.) nous a permis de mettre en relation les résultats de l'analyse archéozoologique avec des observations dans des concessions actuelles maliennes pour aboutir à des propositions interprétatives sur les modes de rejets et l'origine des couches archéologiques.

Mots-clés :

Mali, 19e siècle, Analyse archéozoologique, Observations ethnologiques, Organisation spatiale, Modes de rejet, Origine des couches archéologiques.

Télécharger l'article complet au format PDF