Accueil

La pêche est au bout du jardin. Deux îles, hier et aujourd'hui

Nathalie DESSE-BERSET

fr Anthropozoologica 21 - Pages 7-20

Publié le 01 novembre 1995

Les tableaux fauniques obtenus après détermination des restes osseux de poissons permettent parfois de cerner l'étendue de l'espace humain. Deux îles éloignées géographiquement et culturellement nous offrent l'image d'une relation spatiale homme-animal comparable, aujourd'hui et il y a 5 000 ans. Les observations faites sur les méthodes de pêche actuelles de deux sites côtiers, Ponthezières à Oléron {Néolithique final) et Qala'at al-Bahrein, l'ancienne Dilmoun, dans le golfe Arabo-Persique, nous montrent une utilisation identique de l'espace côtier, avec l'exploitation de pièges à poissons à marée basse.

Mots-clés :

Ethnoarchéozoologie, archéoichthyologie, pièges à poissons, Bahrein, Oléron.

Télécharger l'article complet au format PDF