Accueil

Cattle in ancient Nubia

Louis CHAIX & Annie GRANT

en Anthropozoologica 16 - Pages 61-66

Publié le 01 octobre 1992

Les bovins en Nubie antique

Les fouilles dans le nord du Soudan ont apporté la preuve d'une importante civilisation dotée d'une culture propre qui, durant le millénaire situé entre 2500 et 1500 BC, lui a permis de maintenir son indépendance vis à vis de sa puissante voisine septentrionale égyptienne. La capitale de cette civilisation Kerma était Kerma, située à environ 20 km au sud de la troisième cataracte. Cet article examine le rôle des bovins à Kerma. Les fouilles de la ville ont montré que les os de Bœuf représentent un pourcentage important parmi ceux des animaux consommés, alors que, dans les conditions subdésertiques du Soudan moderne, les bovins ne constituent qu'une très petite proportion du cheptel. La fréquence des ossements de bœuf peut être considérée comme la preuve d'un climat plus humide que maintenant durant le début du troisième millénaire BC, mais il semble aussi que des bovins aient pu être apportés comme tributs de différentes autres parties du royaume dans la capitale, à l'occasion de la mort d'un sujet puissant ou important.

Mots-clés :

Afrique, Kerma, Bœuf, Tribut.

Télécharger l'article complet au format PDF