Accueil

L'approvisionnement de Paris en poisson au XVIème siècle : que disent les sources bibliographiques ? Que peut-on espérer des données ichtyofauniques des jardins du Carrousel ?

Myriam STERNBERG

fr Anthropozoologica 16 - Pages 127-130

Publié le 01 octobre 1992

Cet article est tiré de la thématique Les animaux et leurs produits dans le commerce et les échanges. Actes du 3ème Colloque international HASRI, Oxford, 8-11 novembre 1990

Lors des fouilles archéologiques des Jardins du Carrousel 1, la mise au jour d'un lot de plus de 15 000 restes de poisson provenant d'un dépotoir de la fin du XVIe siècle, nous a amené a analyser les conditions d'acheminement du poisson vers Paris. À cette époque, l'apparition de la « grande » pêche modifie les structures sur lesquelles reposent les pêches médiévales. Paris est, de plus, troublé par les événements de la Ligue. Une recherche bibliographique sur la pêche au XVIe siècle a permis de rassembler des informations sur les circuits d'approvisionnement de Paris en poisson de mer et en poisson d'eau douce. Les données ostéologiques issues des Jardins du Carrousel reflètent, quant à elles, la consommation de poisson des habitants d'un quartier parisien et permettent d'apprécier l'importance relative des différentes espèces alors disponibles sur le marché.

Mots-clés :

Ichtyofaune, Approvisionnement, Paris XVIe siècle.

Télécharger l'article complet au format PDF