Accueil

The interaction between biological and technological change during the development of different fleece types in sheep.

M. L. RYDER

en Anthropozoologica 16 - Pages 131-140

Publié le 01 octobre 1992

Interaction entre l'évolution biologique et les changements technologiques lors de l'émergence des différents types de toison chez le Mouton

Comme l'illustre le Mouflon marron néolithique de Corse, il aura fallu plusieurs millénaires après la domestication pour qu’apparaisse un toison laineuse. Bien que la laine ait probablement été d'abord utilisée sous forme de feutre, comme le suggère le feutrage naturel des toisons de mue, les premiers témoignages sont des vêtements de l'Âge de Bronze qui démontrent le cardage de la laine cachée sous le pelage extérieur avant même que n 'apparaisse le type le plus primitif de toison (Hairy-medium). Ces dernières (Generalised-medium) étaient récoltées par arrachage à la main. Les brins de laine tressés qui se forment lorsque les moutons frottent leur toison en mue peuvent être à l'origine de l'idée de filer la laine, les toisons Hairy-medium donnant un fil raide, alors que les toisons Generalised-medium donnent un fil laineux. Les croisements pour l'amélioration ultérieure de la laine ne pouvaient pas débuter avant le développement de la tonte, à l'Âge du Fer ; ils ont conduit à un nouveau type de toison, réellement « hairy » cette fois. C'est également à ce moment que débutèrent les sélections pour obtenir de la laine blanche, alors que les teintures se développaient.

Mots-clés :

Tonte, Mouton, Textiles, Teintures, Laine.

Télécharger l'article complet au format PDF