Accueil

La part des suidés dans le vocabulaire grec et latin

Jacques ANDRÉ

fr Anthropozoologica 14-15 - Pages 5-24

Publié le 01 décembre 1991

Le monde animal est une source permanente de comparaisons, qui sont à l’origine de créations lexicales, par transfert tant d'un règne à l'autre (d'animal à végétal) que d'une espèce à une autre à l'intérieur d'un règne. On a relevé et justifié les rapports souvent mal définis, établis entre le monde animal et le reste de la nature par l'extension d'un champ associatif lexical limité au départ à une seule espèce, le suidé dans ses formes sauvages et cultivées, en dégageant l’étroitesse des rapports du sanglier (par la chasse) et du porc (par l'alimentation et les divers produits utilisables) avec l'homme, de même que le transfert d'un animal familier terrestre à d'autres, aquatiques et surtout marins par des populations venues de l'intérieur des terres.

Mots-clés :

Espèces animales, Métaphore, Transfert.

Télécharger l'article complet au format PDF