Accueil

Les comparaisons et les monstres : figures structurales de la description zoologique dans "L'Histoire de la nature des Oyseaux" de Pierre Belon du Mans

Philippe GLARDON

fr Anthropozoologica 13 - Pages 27-44

Publié le 31 décembre 1990

Pierre Selon est connu dans l'histoire de la zoologie comme un précurseur des sciences naturelles modernes. Cet article se propose de corriger ce point de vue partial et restrictif, en analysant en profondeur le texte de Belon, dans son contexte culturel. L examen de la comparaison, outil essentiel de la description zoologique d'alors, permet de mettre en évidence dans "L'Histoire de la nature des Oyseaux" une perception de la nature propre au XVIe siècle, qui trouve ses racines chez Aristote. Le monstre joue un rôle déterminant dans ce qui apparaît désormais comme un système naturel à part entière : s'il ne relève pas de la tératologie, son caractère extraordinaire provient du fait qu'il se situe en marge des animaux communs en empruntant des caractères simultanément aux êtres aériens, aquatiques ou terrestres. En cela, il fonctionne comme une articulation vitale entre les grandes catégories aristotéliciennes des êtres vivants, et sont garants de l'unité du monde naturel.

Mots-clés :

Renaissance, oiseau, monstre, comparaison, métaphore.

Télécharger l'article complet au format PDF