Accueil

Nature des offrandes animales du puits de Piazza Della Vittoria à Syracuse (milieu du IIe siècle av. J.-C.) : étude archéozoologique

Pietro VILLARI

fr Anthropozoologica 11 - Pages 9-30

Publié le 01 mars 1990

Les restes fauniques de la Piazza de la Vittoria, à Syracuse, proviennent d'un puits sacré (bothros) de l'époque romaine. Ce dernier contient des vestiges datables du milieu du IIe siècle av. J.-C. et se situe dans la région des temples de Déméter et Coré, qui furent rasés par les Carthaginois au cours du IVe siècle av. J.-C. Près du bothros s'élève un petit autel dont on ne sait pas s il peut être attribué à la survivance du culte des deux divinités deux siècles après la destruction du sanctuaire. L'étude archéozoologique a mis en évidence la présence de nombreux restes de Porc et d?ovicapridés (Mouton essentiellement) ainsi que des ossements de Boeuf en quantité moindre. La présence du Cerf et de l'Âne est attestée par quelques restes, on observe également un reste de Poisson et une coquille marine. Le spectre faunique, les classes d'âges, les techniques de découpe et les traces de combustion sont exposés et discutés, ainsi que les estimations de quantité de viande utilisable, de hauteur au garrot et du dimorphisme sexuel chez les ovins. Les résultats semblent montrer la présence dans le puits de restes d'offrandes qui renvoient au culte de divinités chtoniennes et peut-être à des rituels purificateurs. Les pièces osseuses se rapportent probablement à des mets préparés pour des banquets rituels dont les reliefs étaient gardés dans le puits utilisé comme dépôt sacré. L?étude archéozoologique ne semble donc pas contredire l'hypothèse de la continuation, durant l?époque romaine, du culte de Déméter et Coré dans la zone dédiée à ces divinités dès le Ve siècle avant J.-C.

Mots-clés :

Puits à offrande. Milieu du Ile siècle av. J.-C., Syracuse, Offrandes animales d'époque romaine, Culte de Déméter et Coré, Thesmophories.

Télécharger l'article complet au format PDF