Accueil

Reassessment of the Psychotria speciosa G. Forst. (Rubiaceae) complex in Tahiti, Society Islands, with a new combination and description of new species, Psychotria paulae J.-Y. Meyer, Lorence & J. Florence, sp. nov.

David H. LORENCE, Jacques FLORENCE & Jean-Yves MEYER

en Adansonia 39 (1) - Pages 41-53

Publié le 30 juin 2017

Réévaluation du complexe Psychotria speciosa G. Forst. (Rubiaceae) de Tahiti (archipel de la Société), avec une nouvelle combinaison et une nouvelle espèce, Psychotria paulae J.-Y. Meyer, Lorence & J. Florence, sp. nov.

Le genre Psychotria L. (Rubiaceae) est l’un des plus diversifiés du Pacifique, et en particulier dans les îles de la Polynésie française avec 28 espèces endémiques décrites. Le complexe Psychotria speciosa G. Forst. est réévalué, P. speciosa est lectotypifiée, et un épitype désigné. Une nouvelle combinaison, Psychotria trichocalyx (Drake) Fosberg ex J.-Y. Meyer, Lorence & J. Florence, comb. nov., est proposée. Une nouvelle espèce endémique de Tahiti (archipel de la Société), Psychotria paulae J.-Y. Meyer, Lorence & J. Florence, sp. nov., est décrite et illustrée. Elle diffère de Psychotria speciosa, qui est l’espèce la plus proche, par ses feuilles à pétiole plus long (jusqu’à 5 cm), son faible nombre de fleurs par inflorescence (1-3), ses fleurs longuement pédicellées (pédicelles jusqu’à 15 mm), son calice à tube plus long et lobes plus courts, une corolle à 5-7 lobes, ses fruits longuement pédicellés (pédicelles jusqu’à 4 cm) et une drupe ovoïde à pyriforme de 2-3 cm de longueur. La conservation de cette espèce extrêmement rare, connue d’une seule localité sur l’île de Tahiti, et directement menacée par l’invasion de plantes introduites (statut UICN proposé : CR), constitue alors une priorité.

Mots-clés :

Rubiaceae, Psychotria, Polynésie française, endémisme, conservation, plantes envahissantes, lectotypification, combinaison nouvelle, espèce nouvelle.

Télécharger l'article complet au format PDF