Accueil

Novitates neocaledonicae IV: Three new species of Cryptocarya R.Br. (Lauraceae)

Jérôme MUNZINGER & Gordon McPHERSON

en Adansonia 38 (2) - Pages 165-174

Publié le 30 décembre 2016

Novitates neocaledonicae IV : Trois nouvelles espèces endémiques de Cryptocarya R.Br. (Lauraceae)

Trois nouvelles espèces endémiques de Cryptocarya R.Br. sont décrites de Nouvelle-Calédonie. Cryptocarya adpressa Munzinger & McPherson, sp. nov., est une espèce à petites feuilles et à nervation pennée, ressemblant à des espèces comme C. leptospermoides Kosterm. et C. gracilis Schltr., mais s’en différenciant distinctement par l’indument fortement apprimé et persistant des inflorescences. Cryptocarya barrabeae Munzinger & McPherson, sp. nov., ressemble à C. pluricostata mais s’en distingue facilement par sa feuille de forme elliptique, et par son indument plus long et plus raide. Cryptocarya chrysea Munzinger & McPherson, sp. nov., ressemble à C. guillauminii Kosterm. par sa feuille ovale, à pubescence dense et persistante et ses nervures latérales ascendantes, mais s’en distingue par ses rameaux à lenticelles très visibles et par la face abaxiale de ses feuilles dorée. Les trois espèces nouvelles sont des arbres de forêt dense humide. Deux ne sont que sur substrat non ultramafique, alors que C. chrysea, sp. nov., se rencontre sur les deux substrats. Elles sont toutes connues d’au moins trois aires protégées, et n’apparaissent pas menacées, si bien qu’elles sont toutes proposées avec un statut UICN non menacé.

Mots-clés :

Nouvelle-Calédonie, Lauraceae, conservation, substrat ultramafique, espèces nouvelles.

Télécharger l'article complet au format PDF