Accueil

Octavia sessiliflora DC. and Mussaenda glomerulata Lam. ex Poir., two obscure taxa from French Guiana synonymous with members of the Alibertia group (Rubiaceae, Gardenieae)

Piero G. DELPRETE & Claes PERSSON

en Adansonia 34 (2) - Pages 353-363

Publié le 28 décembre 2012

Octavia sessiliflora DC. et Mussaenda glomerulata Lam. ex Poir., deux taxons obscurs provenant de Guyane française synonymes de deux membres du groupe Alibertia (Rubiaceae, Gardenieae).

Pendant le processus d’achèvement du traitement des Rubiaceae Juss. pour la Flora of the Guianas, deux taxons peu connus et décrits à partir de matériel collecté en Guyane française, Mussaenda glomerulata Lam. ex Poir. et Octavia sessiliflora DC., ont du être étudiés afin de confirmer leur vraie identité. Mussaenda glomerulata a été initialement examiné par Lamarck et ensuite publié par Poiret, en utilisant du matériel collecté par L. C. Richard ; un échantillon de M. glomerulata a été trouvé dans l’herbier de Lamarck, et choisi comme lectotype. Mussaenda glomerulata est reconnu comme synonyme d’Amaioua corymbosa Kunth. Parce que M. glomerulata a priorité sur Amaioua corymbosa, la nouvelle combinaison Amaioua glomerulata (Lam. ex Poir.) Delprete & C. Persson, comb. nov. est ici proposée. L’obscur Octavia DC. a été publié par Candolle, décrivant des échantillons avec ovaires et fruits, et précisant que ce taxon possède des fleurs solitaires pouvant être terminales où bien à l’apex de courts rameaux axillaires. Il y a également décrit des drupes rondes avec huit pyrènes, et rapprochait ce taxon de Pyrostria Comm. ex A. Juss. Mais, après une analyse détaillée des échantillons types, nous avons déduit que les fleurs d’Octavia sont toujours terminales, bien que parfois pouvant apparaitre axillaires, à cause de la croissance des rameaux axillaires (pseudoaxillaires). Ainsi, les fruits que Candolle a interprétés comme drupes octomères sont le résultat d’une fausse interprétation, et ce sont plutôt des baies charnues avec huit graines. À partir de ces nouvelles observations, nous avons conclu qu’Octavia sessiliflora est un synonyme de Cordiera triflora A.Rich in DC., et la synonymie complète, la typification des taxons concernés, ainsi que les spécimens représentatifs de cette espèce sont ici présentés.
Mots-clés :
Mussaenda, Amaioua, Octavia, Cordiera, Lasianthus, Gardenieae, Lasiantheae, Rubiaceae, Guyane française, Néotropiques, lectotypification
Télécharger l'article complet au format PDF